Rester En Forme En PACES: 3 Conseils Indispensables !

Tu te sens fatigué et déprimé pendant ta PACES ? Tu veux savoir comment rester en forme tout au long de l’année ? Tu veux savoir comment garder le moral ?

On va répondre ensemble à ces questions et voir comment rester en forme.

Pour rester en forme, respecte ton sommeil

comment rester en forme en PACESC’est la règle d’or que tu dois absolument respecter tout au long de l’année. De la rentrée à la semaine de révisions, il faut que tu ais toutes les heures de sommeil dont tu as besoin. J’insiste beaucoup là dessus dans mon livre parce que c’est une erreur que font beaucoup d’étudiants…

Si tu pars sur le mauvais rythme et que tu commences à t’épuiser dès le début de l’année, tu ne vas jamais tenir jusqu’aux épreuves du premier semestre.

Je te conseille de te coucher toujours à la même heure et de te lever toujours à la même heure, même pendant les week-ends. Ça aide à créer un rythme, une routine et à la respecter pour te sentir en forme.

Et si tu as le choix, il est préférable que tu te couches tôt et que tu te lèves tôt. De nombreuses études ont montré tous les avantages du réveil tôt le matin sur le moral et sur la santé en général.

Autant mettre toutes les chances de ton côté si tu n’es pas allergique au réveil matinal. Et même si tu as toujours eu du mal à te lever tôt, c’est peut être parce que tu te couches trop tard…tout simplement.

Mets-toi au lit à 22h maximum pendant une semaine et tu vas voir rapidement que tu n’as pas de mal à te lever à 6h du matin.

Fais du sport

Si tu te sens souvent fatigué ou même un peu déprimé pendant l’année, essaye de faire une petite pause d’une heure, d’enfiler des chaussures et un pantalon de sport et d’aller courir un peu.

Le fait de sortir t’aérer et de te bouger pour faire un effort physique va te permettre de te sentir mieux immédiatement et ça va t’aider à mieux te concentrer sur tes révisions quand tu vas revenir à ton bureau. C’est quasiment magique !

Si je devais refaire ma PACES aujourd’hui, c’est la seule chose que je changerais. Je ferais plus de sport car c’est quelque chose que j’avais négligé.

Vois l’année comme un jeu et cumul les points positifs

Il y a un exercice mental qui est très utile quand tu ne te sens pas très bien ou que tu en as marre de travailler, c’est de tout voir de façon positive pour te motiver.

Imagine ta séance de révisions comme un jeu au cours duquel tu gagnes un point à chaque fois que tu finis de relire une page. Et à chaque fois que tu tournes la page pour en entamer une autre, dis-toi « yes ! ». Il faut que tu crées l’excitation pour t’auto motiver.

Tu peux ensuite le faire avec tout : les résultats des colles, les heures passées en amphi, une fiche de cours terminée…

C’est une méthode de PNL (Programmation Neuro Linguistique) très puissante qui va te permettre de rester motivé et de ne pas déprimer. Tu dois t’auto enthousiasmer d’être en PACES et voir le concours comme un jeu.

Conclusion

Si tu te sens un peu mou ou déprimé pendant l’année, essaye d’appliquer ces trois conseils. Fais un peu de sport, dors plus et lève-toi tôt et vois l’année comme un jeu en restant toujours positif et excité par rapport à ce que tu fais. Ça va t’aider à rester en forme tout au long de l’année.

Dans mon livre, je t’aide beaucoup sur le plan moral en te fournissant pleins d’autres conseils et de méthodes pour rester motivé, en forme et lutter contre le stress.

Mais le point le plus important pour réussir ton année, c’est les 3 secrets des étudiants qui réussissent du premier coup (le 3ème est le plus important !).

Si tu les appliques, tu vas augmenter tes chances de réussir le concours cette année et si tu as lu mon livre “Passer la PACES”, tu connais ces secrets et tu sais qu’ils m’ont permis de réussir le concours du premier coup. A toi maintenant de les utiliser…

 

Découvre les 3 Secrets Pour Réussir La PACES Du Premier Coup ! >>>

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

L'intégralité du contenu de ce site est la propriété exclusive de Valentin CAVELIER. © 2015